Test du Canon PowerShot G1 X Mark II - vue de face

Test du Canon PowerShot G1 X Mark II


Le Canon PowerShot G7 X est l’un des compacts avancés les plus populaires sur le marché, mais comment se compare-t-il à son compagnon phare, le G1 X Mark II ? Découvrez-le dans notre Canon PowerShot G7 X vs Canon PowerShot G1X Mark II

Les appareils photo compacts de la série G de Canon sont depuis longtemps la première escale de nombreux photographes qui sont satisfaits d’un appareil photo compact mais qui souhaitent commencer à prendre leur photographie un peu plus au sérieux.

Des modèles comme le G11 et le G12 se sont développés presque comme un culte, gagnant une popularité universelle et un public avide sur le marché des passionnés de compactes.

L’année dernière, Canon a décidé de prendre la série G dans une direction légèrement différente avec le Canon G1 X. Le modèle a fait un grand pas en avant en termes de spécification de capteur avec une puce plus grande de 1,5 pouces, plus conforme au CSC qu’avec compacts avancés similaires.

Malgré l’augmentation de la taille du capteur, le Canon G1 X comportait toujours un certain nombre de fonctionnalités que les appareils photo PowerShot G d’antan reconnaîtraient instantanément, et le Canon G1 X Mark II suivait un thème similaire à celui de son prédécesseur.

Le G1 X original n’était pas sans critiques lorsqu’il a été examiné pour la première fois, ce qui pose naturellement la question de savoir si le G1 X a répondu à ces préoccupations ou s’il s’agit toujours d’un modèle finalement défectueux au sommet de l’arbre canon.

Lire aussi :  Canon PowerShot G9 X : premier aperçu pratique

Examen du Canon PowerShot G1 X Mark II – Caractéristiques

Malgré toutes les critiques du Canon G1 X – et il y en avait certainement beaucoup – un domaine où il a certainement impressionné était en ce qui concerne le capteur de l’appareil photo et donc sa qualité d’image.

Le modèle comportait un capteur CMOS de 1,5 pouce qui était environ 16 % plus grand que les capteurs Micro Four Thirds trouvés dans certains CSC, et peut-être le plus frappant, il n’est que 20 % plus petit que le capteur CMOS lui-même. des modèles. niveau DSLR.

Il n’est donc pas surprenant que le Canon G1 X Mark II conserve le même capteur de taille que son prédécesseur, bien qu’il y ait une légère baisse de résolution, le Mark II arrivant désormais à une résolution de 12,8 MP.

Cette baisse de résolution signifie que les mégapixels individuels du capteur sont plus grands et, en tant que tels, devraient offrir de meilleures capacités de collecte de lumière.

Le capteur n’est pas le seul domaine de la spécification de l’appareil photo qui a reçu un ajustement par rapport à son prédécesseur, l’objectif du modèle recevant également une certaine attention.

Zoom optique 4x hors de l’appareil et zoom optique en 5x bénéficiant d’une augmentation de la focale aussi bien en grand angle qu’en téléobjectif, couvrant désormais une plage focale 24-120mm en termes équivalents au 35mm.

Lire aussi :  Test du Sony QX30

L’objectif bénéficie également d’une ouverture maximale améliorée de f/2 en grand angle, tombant à un f/3,9 toujours impressionnant au téléobjectif.

Le système de stabilisation d’image propriétaire de Canon est une autre fonctionnalité bienvenue sur le Canon PowerShot G1 X Mark II, ce qui signifie que les images doivent conserver leur netteté même à l’extrémité du zoom.

Test du Canon PowerShot G1 X Mark II - Angle avant

moteur de traitement

Un autre ajout bienvenu, et certainement une mise à niveau du Canon PowerShot G1 X Mark II, est le nouveau processeur d’image DIGIC 6. Canon affirme que cette dernière puce minimise le bruit de l’image et réduira le délai d’obturation de plus de 50 %.

Une omission décevante dans le viseur optique G1 X Mark II. Cela ne manquera pas de décevoir les puristes de la série G, car il s’agit en fait du premier modèle de la série G à être livré sans viseur optique en standard.

Si vous ne pouvez pas vous passer d’un viseur optique, tout n’est pas perdu, car Canon autorise la connexion d’un EVF via le port accessoire de la griffe flash, bien que, sans surprise, cela entraîne un coût supplémentaire.

Si le viseur du modèle a été supprimé, le modèle bénéficie d’un impressionnant écran tactile LCD. L’écran mesure 3 pouces, présente une résolution de 1 040 000 points et est de type articulé à angle variable.

Lire aussi :  Examen de l'appareil photo Samsung Galaxy 2

Le point culminant de l’écran est sa fonctionnalité d’écran tactile, offrant un niveau de performances que vous attendez normalement des reflex numériques d’entrée de gamme du fabricant.

Parmi les derniers points forts des spécifications de l’appareil photo, citons la connectivité Wi-Fi et NFC intégrée, un flash contextuel et un filtre ND à 3 arrêts pour des expositions longues créatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *