Test du Sony Cyber-Shot RX100 III - vue de face

Courte critique du Sony Cyber-Shot RX100 III


Lorsque nous avons examiné pour la première fois le Sony Cyber-Shot RX100 il y a deux ans, nous avons été très impressionnés par ce que Sony avait réalisé. La combinaison d’un grand capteur et d’un objectif haut de gamme dans un boîtier relativement compact lui a valu d’obtenir des scores élevés dans tous les domaines, remportant ainsi de nombreuses récompenses.

Le Sony Cyber-Shot RX100 III est, comme le suggère la désignation numérique, le troisième modèle de la série et conserve plusieurs éléments essentiels des spécifications du modèle qui en ont fait un modèle si impressionnant. Ceux-ci incluent le capteur plus grand que la moyenne pour des capacités optiques compactes et impressionnantes.

L’objectif lui-même a été amélioré, avec l’ouverture maximale étendue, tout en disposant désormais d’un EVF pop-up innovant. Mais ces nouvelles fonctionnalités ont-elles suffi à améliorer ce qui était déjà un compact impressionnant ?

Test du Sony Cyber-Shot RX100 III – Caractéristiques

L’objectif de la caméra est l’un des principaux domaines d’amélioration. À première vue, vous pourriez voir la nouvelle optique comme une sorte de retour à la série RX100 : là où le modèle précédent comportait un zoom qui couvrait une plage focale de 28-100 mm en termes équivalents, le RX100 III couvre désormais une plage beaucoup plus courte. . Distance focale 24-70 mm.

Lire aussi :  Test du Canon PowerShot G1 X Mark II

Une inspection plus approfondie révèle qu’il s’agit en fait d’un mouvement positif, car il se traduit par une augmentation de l’ouverture maximale à l’extrémité téléobjectif du zoom. Dans le modèle précédent, l’ouverture maximale au téléobjectif a été réduite de f/1,8 à f/4,9, tandis que dans le nouveau RX100 III, cette ouverture maximale est toujours utile à f/2,8.

Cependant, la nouvelle fonctionnalité vraiment impressionnante est le nouveau EVF intégré de la caméra. Sans surprise, un viseur est souvent la seule fonctionnalité que ceux qui recherchent un compact passionné recherchent vraiment, et c’est quelque chose que Sony semble être au top avec son ajout à la série RX100.

Test du Sony Cyber-Shot RX100 III - avec EVF

ajout d’EVF

Un EVF est visible à la fois sur le Panasonic LF1 et le TZ60, bien que le RX100 III présente une bien meilleure résolution de 1,3 million de points. De plus, l’EVF lui-même est innovant dans sa mise en œuvre, émergeant du boîtier de l’appareil photo comme un flash.

Cette conception a entraîné la perte du sabot multi-interface de l’appareil photo, précédemment utilisé pour connecter l’EVF, le flash ou l’adaptateur de microphone externe en option, et en tant que tel, sa perte ne sera pas entièrement la bienvenue.

D’autre part, il existe quelques similitudes entre le RX100 III et son prédécesseur. Notamment, le modèle conserve le même capteur CMOS 1 pouce 20,2 MP que celui du RX100 II, offrant ainsi un capteur plus grand que celui de certains de ses concurrents.

Lire aussi :  Test Sony HX90V

Le capteur est associé à un nouveau processeur Sony Bionz qui, selon Sony, offrira non seulement des vitesses de traitement rapides, mais contribuera également à l’apparence générale des JPEG grâce à un traitement amélioré.

Le processeur permet également une cadence de prise de vue en buste assez impressionnante de 10 images par seconde avec un tampon en rafale d’environ 12 prises de vue en JPEG ou 10 images lors de la prise de vue en JPEG et Raw.

Avis Sony Cyber-Shot RX100 III - lunette arrière

Écran à angle variable

Quant à l’écran LCD du modèle, le RX100 III est assez impressionnant dans ce département. Il mesure 3 pouces de taille avec une résolution de 1,229 million de points, tout en étant doté d’une fonctionnalité à angle variable pour lui permettre d’être incliné à 180 degrés pour voir depuis l’avant de l’objectif pour prendre des selfies et prendre des photos sous des angles difficiles. .

La connectivité Wi-Fi et NFC complète la spécification, permettant à l’appareil photo de se connecter à un smartphone ou à une tablette pour le contrôle à distance et le transfert d’images sans fil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *